Tuesday, December 12th, 2017
HomeEconomieActualitésZoom sur le projet de collecte…

Zoom sur le projet de collecte…

et de traitement de déchet mené vaille que vaille par le Maire d’Antalaha.

La collecte et le traitement de déchets constituent un projet phare pour le Maire d’Antalaha. Depuis son accession à la magistrature suprême d’Antalaha, le Maire a pu négocier avec un opérateur privé pour se doter d’un terrain de dépôt d’ordures et de traitements de déchets qui se situe dans le Fokontany (quartier) d’Ambodikakazo.
Grâce à ce don, la Commune Urbaine d’Antalaha possède maintenant un site de traitement de déchet ayant produit jusqu’à ce jour une demi douzaine de tonnes de compost.

La mise en place de ce site a été difficile, le rendre opérationnel l’a été encore plus puisque le budget de la Commune ne s’y prêtait pas.

Dès 2013 déjà, les bailleurs, en l’occurrence le CIDR (ONG Français)/Territoire et Développement (ONG Malgache) ont déjà prévu un financement si tel projet verrai une fois le jour, à la condition que la Commune Urbaine de son côté apporte sa pière à l’édifice. Dans la mesure où ce projet est de la plus haute importance en terme d’hygiène publique voire économique, et malgré le manque de moyens de la commune, le Maire a mobilisé son savoir faire afin qu’il prenne corps : Il a fallu pour cela réparer d’abord le Tracteur laissé en abandon depuis des années, assurer son fonctionnement par l’achat régulier des carburants et payer des ouvriers, formés par l’ONG Madacompost, pour collecter et traiter les déchets.

Il est à préciser qu’aucune de ces différentes dépenses inhérentes au fonctionnement du site, depuis le mois de mars 2016 jusqu’à ce jour, n’ait été supportée par le budget de la Commune, dû à des problèmes de procédures longues et incompréhensibles.

Cet effort, mais surtout « l’entêtement » du Maire a payé car désormais Antalaha possède un site de décharges et pourra, à juste titre, vendre le compost que le site produit.

Bien sur, du fait de la difficulté à supporter régulièrement les coûts de fonctionnement du site, la production de compost se fait, encore à ce jour, par à coups, donc pas régulière.

Le Maire a toutefois trouvé un début de solution à ce problème, en proposant de confier la gestion de ce site par une société privée épousant l’esprit d’une entreprise sociale : c’est-à-dire une entreprise qui ne fera pas une ambition de maximiser son profit mais d’aider la Commune à gérer la collecte et le traitement de déchets tout en gardant un minimum de marge de manière à ne pas la réduire en faillite. La situation ira donc en s’améliorant.

Il n’est pas facile de trouver une telle société mais, encore une fois, le Maire semble avoir trouvé la candidate idéale.

En tout état de cause, à ce jour, on peut constater l’effort consenti :

– La réparation (et l’entretien régulier) du tracteur sans lequel aucune collecte ne pourra se faire
– La formation des ouvriers pour traiter les déchets pour les transformer en compost
– La première production de compost avec un résultat fort probant
– La sensibilisation des élus sur l’intérêt de ce projet

Visiblement, ce projet de la Commune Urbaine d’Antalaha s’inscrit entièrement dans l’esprit du COP 21 en termes de préservation de l’environnement. Car grâce à ce projet de traitement de dechet, la commune Urbaine d’Antalaha allie environnement (assainissement et propreté de la ville, hygiène publique etc.) et économie (revenu généré par la vente des composts et création d’emploi etc.).

Le Maire souhaite vivement que la société à qui il compte confier la tâche de rendre ce site opérationnel ne se découragera pas car sa vraie déception serait de voir ce type de projet négligé par les « procédures contraignantes » – et paradoxales – de la gestion des finances publiques.

La situation est telle que, depuis huit (8) mois que le projet a été mis en application, aucun Ariary de la caisse de la Commune n’a été engagée.

Enfin, imaginons maintenant si le Maire n’a pas trouvé d’autres solutions pour contourner cette situation autobloquante et invraisemblable alors qu’il s’agit ici d’un projet d’intérêt public de haute importance ?….

FOLLOW US ON:
Eclipse du 1er septe
Visite du Président