Tuesday, December 12th, 2017
HomeMa villeActualitésCyclone ANTALAHA : LA CHUTE D’UN GEANT

Cyclone ANTALAHA : LA CHUTE D’UN GEANT

Le lendemain du passage du cyclone ENAWO à Antalaha, Monsieur Eddie FERNAND, Maire de la ville a fait un premier rapport, ci-après, de la situation.

« Antalaha, deux genoux à terre. Mais elle se relèvera.
Le 06 mars 2017 : à 21h, Antalaha sentait déjà le vent très fort venu frapper la ville et sentir la pluie tombée de manière inhabituelle. Et cela ne s’est plus jamais arrêtés jusqu’à 09h du matin, le 7 mars.
Effectivement, le 07 mars 2017 à 09h, l’œil du cyclone entre dans la ville avec des vents forts de 200km/h mais avec un déplacement lent de 10km/h….ravageant tout sur son passage. Impossible de sortir.
Le cyclone a frappé toute la journée et toute la nuit du 07 mars 2017.
Le cyclone a diminué d’intensité seulement à partir de 04h du matin le 08 mars.
Pour le moment, il est difficile de faire un rapport précis dans l’ensemble du district d’Antalaha (soit 18 Commune (dont une urbaine et 17 rurales) car Antalaha est coupé du monde : les connexions des deux opérateurs téléphonique (Orange et Telma) sont hors d’usage depuis le 06 mars à 22h du soir. Impossible d’appeler ou d’être appelé.
L’opérateur TELMA prévoit de rétablir la connexion mobile incessamment (sans la capacité de donner une heure précise).
Mais jusqu’à ce jour, aucune connexion téléphonique n’est possible.
Une réunion d’urgence de toutes les autorités institutionnelles s’est tenue ce matin dans la salle du district et sous la houlette du chef de district : Le bilan provisoire (vraiment provisoire et qui ne concerne essentiellement que la situation de la ville d’Antalaha – sans encore les mairies rurales) fait état de :
– Un mort (dans le quartier de Belle rose)
– Des plantations détruites à quasiment 100%
– Les maisons d’habitation en bois (90% des habitats) détruites à 80% et gravement touchées à 100%
– Les maisons d’habitation en dur (10% de l’habitat de la ville d’Antalaha) sont touchées (par la pluie qui, aidée par le vent, se faufile dans les coins des fenêtres entrainant l’inondation des chambres et détruisant les vitres de fenêtres) à 80%. 20% sont gravement atteints comme les bureaux administratifs (touchés à 80%)
– Une route au bord de mer complètement abîmée (du côté du Trésor public) coupant ainsi l’axe bord de Mer (une parcelle de route d’environ 50 mètres sur 8 mètres s’est complètement effondrée).
– Les infrastructures publiques (résidences, bureaux, stade, certaines rues…) sont endommagées de manière très sérieuse
– La mer (long de plusieurs kilomètres sur une centaine de mètre de largeur) est infestée des bois, des animaux morts.
– Il n’y a plus d’électricité (On a besoin d’une équipe technique venant de Tananarive pour la réhabiliter de toute urgence) ni d’eau potable (via le réseau de la Jirama) faute…d’électricité.
Les chefs de quartiers et les chefs de secteurs (sous catégories au sein des quartiers) font des recensements des sans abris et des sinistrés de manière plus précise depuis ce matin.
Le résultat de ces recensements seront connus lors de la réunion de demain à 09h avec les autorités publiques.
Il faut se déplacer à Sambava (à 80km d’Antalaha) pour pouvoir se connecter et avoir des réseaux téléphoniques.
Tel est, brièvement, le rapport qui m’est parvenu à ce jour et à cette heure.
Eddie FERNAND
Maire de la Commune Urbaine d’Antalaha« 

Suite à ce désastre, plusieurs natifs d’Antalaha ont pris, avec l’accord du Maire, l’initiative de faire des collectes de fonds pour aider à la reconstruction de leur ville. Monsieur FERNAND Eddie, les remercie vivement, et leur accorde toute sa confiance.

Toutefois, pour répondre à  plusieurs demandes de personnes voulant contribuer à cette reconstruction, la Commune Urbaine d’Antalaha ouvre aujourd’hui une collecte de fonds à son propre nom, sur le site leetchi.com.

Pour contribuer, il suffit de cliquer sur le lien ci-dessous et suivre les instructions.

Merci à tous.

http://www.leetchi.com/c/solidaire-avec-antalaha

Participer à la cagnotte en ligne

FOLLOW US ON:
Antalaha : L'année
Cyclone ENAWO Antala